pour gérer vos risques professionnels, données personnelles, fonctionnement & développement de votre entreprise

COVID 19 = MISE à JOUR obligatoire de votre Document Unique d'Évaluation des Risques !

Tout manquement vous expose à de lourdes sanctions, et aux conséquences en cas de  sinistre... 

Entretien professionnel obligatoire

Un entretien professionnel entre le salarié et son employeur est obligatoire tous les deux ans. Il va permettre de faire un bilan sur les perspectives d’évolution du salarié au sein de l’entreprise. Cet entretien ne porte pas sur l'évaluation du travail même du salarié. Il permet d’entretenir la motivation de chaque salarié, d’identifier ses besoins d’accompagnement et de formation, et de l’impliquer dans la construction et la gestion de son parcours.

Ce que dit la loi

Tous les salariés qui ont deux ans d’ancienneté dans l’entreprise, quel que soit leur contrat de travail, doivent pouvoir bénéficier d’un entretien professionnel obligatoire. Ne sont pas soumis à cette réglementation les salariés mis à disposition des entreprises d’accueil, les salariés intervenant dans le cadre d’une sous-traitance et les intérimaires.

La loi du 5 septembre 2018 permet qu’un accord collectif d’entreprise ou de branche puisse prévoir une périodicité différente.

L’entretien professionnel doit comporter des informations concernant le compte personnel de formation (CPF) du salarié et ainsi permettre d’identifier les besoins en formation du salarié.

Un entretien professionnel doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d'interruption due à :

• un congé de maternité,

• un congé parental à temps plein ou partiel,

• un congé d'adoption,

• un congé de proche aidant,

• un congé sabbatique,

• une période de mobilité volontaire sécurisée,

• un arrêt maladie de plus de 6 mois,

• un mandat syndical.

Tous les six ans, l'entretien professionnel doit faire un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet entretien plus approfondi permettra de s'assurer que le salarié a bien suivi au moins une action de formation au cours de ces 6 dernières années et qu’il a ainsi bénéficié d'une progression salariale ou professionnelle.

Références juridiques : Article L6315-1

Les risques et sanctions

Si le salarié n’a pas bénéficié de son entretien professionnel au cours des six dernières années, son employeur aura le devoir de remplir son compte personnel de formation en lui créditant 3000 euros.

Notre solution

Pour l’entretien annuel d’évaluation comme pour l’entretien professionnel obligatoire, il s’agit de fournir un guide complet et détaillé permettant au chef d’entreprise de conduire son entretien avec le salarié. Ce guide, mis à jour en permanence, est élaboré de façon à s’adapter à toutes les situations possibles

Les avantages et enjeux à être en conformité

• Le processus RH de l’entreprise est optimisé ;

• Le dirigeant a un point précis des actions menées à bien par le salarié et peut ainsi s’assurer que l’organisation progresse vers les finalités qui sont fixées ;

• Il s’agit de véritables outils stratégiques globaux pour l’entreprise, qui peut les utiliser pour progresser et améliorer sa productivité.